Tour radar

La construction de la tour radar du Stiff a été décidée suite aux naufrages successifs des pétroliers Olympic Bravery en 1976 et de l’Amoco-Cadiz en 1978 afin de mettre en place une surveillance de la navigation commerciale au large d'Ouesssant. Elle a été mise en service en 1982. La hauteur de la tour est de 72 m et de 136 m par rapport au niveau de la mer.


Les équipements de détection radar, de réception des signaux AIS (automatic identification system) ainsi que de communication radiomaritime qu'elle héberge permettent aux équipes du Centre régional opérationnel de surveillance et de sauvetage (CROSS) de CORSEN, installé sur la commune de
Plouarzel, de veiller sur le Rail d’Ouessant, route maritime très fréquentée au large de l’île.





 

 

 

Trouver un hébergement

Du
Au

Rester informé