Phare de Nividic

Partager
FaceBook  Twitter

Phare en mer situé à la pointe ouest de l'île, dont le nom signifie la "tempe" en breton. Construit entre 1911 et 1934, arrêté cinq ans plus tard, il fut réhabilité et automatisé en 1959. Jusqu'en 1972, c'est le Créac'h qui l'alimenta en électricité : les pylônes bétonnés servaient au téléphérique qui reliait le phare à la terre.

À cette date fut construit une plate forme pour permettre aux hélicoptères de se poser et de le ravitailler en carburant. Sa hauteur est de 36m (31m par rapport au niveau de la mer), feu blanc (9 éclats en 10 secondes), et sa portée est de 9 milles.

Trouver un hébergement

Du
Au

Ouessant, la découverte des phares

Les phares d'Ouessant, l'île sentinelle

Ouessant, la découverte du patrimoine

  • La pointe de Kadoran

    Située au nord-est, la pointe de Kadoran se mérite. Là-bas, vous culminerez sur les falaises les plus hautes, environ 60 mètres au niveau du phare du Stiff. Certains disent que ces paysages...

    Lire la suite...
  • La pointe de Penn Arlan

    La pointe de Penn Arlan, au sud-est de l'île abrite un jolie petit port. Si vous faîtes toute la pointe à pied, vous croiserez sur votre chemin la croix Saint Pol ainsi que le Cromlech.

    Lire la suite...
  • La pointe de Pern

    La pointe de Pern est l'endroit le plus à l'Ouest de la France métropolitaine. L'ensemble du site de la pointe de Pern est protégé, y compris ses galets et ses rochers. Il est donc interdit de...

    Lire la suite...
  • La pointe de Porz Doun

    Située au sud-ouest de l'île d'Ouessant, la pointe de Porz Doun est également une pointe protégée. Grâce à sa pelouse aérohaline, vous aurez l'impression de marcher sur un tapis douillet, si...

    Lire la suite...
Les milieux naturels

Rester informé

Infos pratiques

Toutes les infos
  • Escapade à l'île d'Ouessant

    Offrez-vous un weekend ou un séjour "tout compris" !

  • Arrivée à Ouessant

    Le plus dur est d'en repartir !

  • Dormir à Ouessant

    C'est l'occasion de voir les phares illuminés.

Photo à la une